Les lycées de Provence Formation

Foire de Marseille 2010

« SPEED DATING » 1 ère et Terminale CAP Vente !

La rencontre avec les Terminales CAP Vente s'est passée le 14/09/2010, il s’agissait de former les couples parrains/filleuls pour la sortie à la foire de Marseille du 28/09/2010. En effet, les élèves de Terminales devaient nous encadrer lors de cette journée.

Les terminales CAP nous ont posé des questions telles que :

Quel âge as-tu ? Où habites-tu ? Quels sont tes loisirs ? Quel est ton parcours scolaire ? Quels sont tes projets scolaires ? Quels sont tes projets professionnels ? Pourquoi a-tu choisi le CAP Vente ? Quel est ton principal défaut ? Quelle est ta principale qualité ? Te sens-tu bien dans ta classe ? As-tu des affinités avec un groupe de Terminale CAP Vente ?
L'ambiance de groupe était agréable. Les Terminales CAP Vente nous ont choisis par affinité en fonction des réponses aux questions posées.

Leurs critères de choix étaient les suivants :

  • La sympathie /la convivialité
  • L'écoute/ la politesse
  • Le niveau de langue
  • Les réponses claires

Puis, ils en ont tiré une conclusion en prenant leur décision et en choisissant tel ou tel groupe de Première CAP Vente.

Mes impressions :

Cette rencontre nous a permis de faire certaines connaissances et d'apprendre à travailler en groupe. Cette expérience m'a appris à parler de moi sans crainte, à savoir me mettre en valeur …

Andréa THIEBAUD - 1ère CAP Vente

La Foire de Marseille

Nous nous sommes rendus le mardi 28 septembre à la foire de Marseille avec la classe de Terminale CAP Vente et 7 professeurs. Nous sommes partis du lycée « Brise-lames » vers 9 heures. Nous avons pris le bus et nous sommes arrivés à la foire vers 10 h 30. Nous nous sommes rassemblés par groupe devant le hall 7. Nous étions dans le groupe 5 avec Fernande et Eddy.

Nous avons choisi 2 stands pour réaliser des activités demandées.

Le premier stand représentait la marque « Royal Therme ».

Le produit exposé était un galet d'épilation. Le galet était de forme ovale et son prix était de 35 euros. Une vendeuse réalisait des démonstrations pour présenter les différentes applications du produit. Le stand était très bien décoré, il y avait un tapis bleu au sol et 4 meubles de présentation. Nous avons observé également des facteurs d'ambiance basés sur l'optique car le stand était éclairé par des spots lumineux. Une grande affiche représentait le produit et rappelait le nom de la marque. Nous avons ensuite posé des questions à la vendeuse qui exerçait ce métier depuis 8 ans. Elle possédait un BTS « commerce international ». Elle a choisi ce produit car il symbolise selon elle « la féminité ». Ses horaires de travail étaient de 10h à 19h, son salaire était variable composé d'une partie fixe et des primes sur les ventes réalisées. Elle se servait de plusieurs arguments de vente comme un beau sourire, de la gentillesse et une épilation sans douleur et naturelle.

Puis, nous avons questionné une nouvelle vendeuse sur le stand « Charles de la Jonchère ».

Les produits exposés étaient des rouges à ongles, des durcisseurs et des outils pour la manucure. La vendeuse vendait des faux ongles et exerçait ce métier depuis 1 an. Elle ne possédait pas de diplôme dans la vente mais avait été formée sur le terrain. Elle n'avait pas choisi de vendre ce type de produit. Ses horaires étaient de 10 h à 19 h et le week-end de 10h à 20 h. Son salaire était variable mais se situait entre 1500 et 3000 euros environ. Ses arguments de vente étaient de pratiquer une bonne manucure, la gentillesse et le sourire. Les facteurs d'ambiance de ce stand étaient des flyers que distribuait la vendeuse pour attirer les visiteurs. Il y avait beaucoup d'éclairage, et une musique de fond pour détendre les clients.

En fin de matinée, nous nous sommes retrouvés devant les marches du hall 7b pour manger tous ensemble. L'après-midi, nous avons observé les vendeurs dans les autres halls de la foire et plus particulièrement leurs méthodes de travail.

Alexandra Kadri et Laura Reggio - 1ère CAP Vente